Un début de championnat comme on n’en avait jamais vu !

L’immense hôtel Grand Chola (plus de 600 chambres, des salles immenses) commence à se remplir de bridgeurs du monde entier. Au total, toutes séries confondues, 66 équipes en principe de six joueurs, un capitaine, parfois un coach : 500 personnes, sans compter l’entourage et tout le personnel de la fédération mondiale.

Un seul sujet de conversation et une attente

Bien évidemment, les révélations récentes et le forfait de trois équipes sont quasiment l’unique sujet de conversation. Quasiment, car on attend la suite et il y aura une suite. D’ailleurs, la WBF annonce une grande conférence de presse pour le samedi, veille du démarrage du championnat.

Grande par l’assistance cette conférence le sera… Une salle bourrée à ras bord, plus de 200 spectateurs, dont beaucoup debout, d’autres n’ont pu rentrer dans la salle. Des caméras retransmettent au monde entier ces instants attendus.

En fait, et malgré la présence de Rona et de Damiani, les deux derniers présidents, ce ne sera qu’une petite conférence. Des paroles rassurantes sur l’avenir, les mesures qui seront prises, les devoirs des joueurs qui doivent se protéger eux-mêmes, la grandeur du bridge, mais aucune révélation : la langue de bois au sujets des dites "rumeurs" qui continuent à circuler. Une conférence de presse écourtée, des questions écartées : on se sépare sur le coup de 17 heures en n’ayant strictement rien appris. Si…

La WBF a reçu de nouvelles accusations

Mais elle n’en dira rien, du moins pendant une heure et demie car, sur le coup de 18h30, le communiqué tombe : Balicki et Zmudsinski ne seront pas autorisés à disputer la bermuda Bowl. Les deux champions polonais, sur le circuit depuis plus de trente ans, ont eux aussi admis leurs turpitudes, en échange, semble-t-il, d’une remise de peine !!

Ce qui est inédit est le fait que l’équipe polonaise, après s’être insurgée contre la sanction, annonce qu’elle jouera à quatre. Le clan polonais est abattu. Un officiel confie : «Je les connais depuis plus de vingt ans, je n’aurais jamais imaginé !» On annonce l’arrivée du président de la fédération polonaise, paraît-il dans un état quasi-hystérique.

Et ce n’est pas fini !

On nous promet une nouvelle réunion du comité d’accréditation pour le lendemain 8 heures, trois heures avant le coup d’envoi. Chacun sait que ce sont les Bulgares qui seront sur la sellette.
Cinq des six premiers du dernier championnat d’Europe avaient des nuisibles dans leur équipe.

Le code

Pour les deux dernières paires suspectées, le code découvert serait lié à la position du carton d’enchères qui serait plus ou moins éloigné du bord du chariot suivant que la main est maximale ou minimale de le zone décrite. Loin du bord, le Sans-Atout est à 15 et près du bord il est à 17.

La cérémonie d’ouverture

Certes haute en couleurs et animée mais le cœur n’y était pas vraiment pour ce long spectacle de deux heures… Les championnats du monde sont déclarés ouverts. Place au bridge !

Jouez et Apprenez
Fermer
OU créez un compte > Cliquez ici !