Pourquoi nous changeons

Le Bridgeur, c'est une revue mais c'est aussi Bridgerama, une activité d'édition de livres, une autre de vente en ligne et deux boutiques (Paris et Bruxelles). Au total, c'est une PME de 14 salariés.

Comme pour toutes les PME du monde, les goûts, les habitudes, les envies de nos clients évoluent. On ne lit plus de la même manière qu'il y a vingt ou trente ans, les sources d'information ne sont plus les mêmes, les canaux d'achat sont devenus multiples. Le monde du loisir voit déferler la vague numérique et la multiplication des offres (jeux en ligne, consoles …) alors que, pour ce qui concerne plus particulièrement le bridge, les politiques des instances dirigeantes (comme la FFB) n'ont pas encore permis d'enrayer la croissance de l'âge moyen des licenciés, notre cible de clientèle.

Une évolution à comprendre

Pour Le Bridgeur, tout ceci a des conséquences.
Pour être tout à fait honnêtes, nous ne parvenons pas toujours à comprendre les causes profondes de telle ou telle évolution que nous constatons dans nos activités et, lorsque nous interrogeons nos lecteurs – car, pour ne parler que de la revue Le Bridgeur, nous le faisons – les opinions sont très diverses.
Le fait est que – les chiffres sont têtus – le nombre d'abonnés à notre revue phare a suivi depuis dix ans une courbe descendante.
Si les choses sont aujourd'hui stabilisées, et même mieux que cela, il est évident que l'on ne peut pas voir les choses de la même manière lorsque le nombre d'abonnés a été divisé par deux, même si par ailleurs d'autres activités de notre PME sont en forte progression.

Un modèle à réinventer

Le modèle économique" de la presse en général est sous pression et de profonds bouleversements se produisent : il faut changer.
Pour nous, il est d'abord essentiel de nous appuyer sur nos points forts : la rédaction du Bridgeur et tous les collaborateurs qui contribuent à son contenu savent produire un contenu éditorial de grande qualité, varié et adapté à un large public. Tout ne plaît pas à tout le monde, bien entendu, mais Le Bridgeur est et restera la revue de référence. Il serait inconcevable de la voir disparaître.

Au niveau économique, nous avons nos "devoirs" à faire et c'est une action permanente : adapter nos coûts à nos recettes, améliorer les méthodes de travail pour faire aussi bien mais plus vite (ça s'appelle de la productivité !), sélectionner les prestataires au meilleur rapport qualité-prix…
La décision de modifier le rythme de parution du Bridgeur, de onze numéros de 64 pages à six numéros de 96, participe d'un choix économique hélas nécessaire.
Mais notre choix n'est pas celui de la décroissance : nous devons aussi reconquérir et nous devons le faire avec vous.
Le contenu de la revue va évoluer, pour mieux coller à vos souhaits.
Il nous faut prendre acte du fait que l'on peut suivre en direct les principales épreuves nationales ou internationales, que tous les résultats sont disponibles en ligne, que le classement français est actualisé au jour le jour, pour ne prendre que ces exemples.
Nous allons donc donner plus de place au jeu et à l'apprentissage par le jeu.
S'il n'est pas question d'abandonner le support papier, il est clair que, à l'instar de toute la presse, nous devons mieux jouer d'une complémentarité entre le support papier et les articles, rubriques ou concours en ligne, chacun ayant ses spécificités. Nous le ferons progressivement.
Un contenu de haute tenue, habillé d'une maquette modernisée et plus vivante, voici notre promesse à partir de ce numéro.

Un futur à construire avec vous

Le Bridgeur n'est pas un magazine comme les autres. Tous ses lecteurs sont membres d'une même communauté : celle des passionnés de ce jeu si exceptionnel qu'est le bridge. C'est un lien très fort entre nous.
Nous pouvons échanger avec la certitude de nous comprendre, de parler le même langage.
Nous pouvons trouver, au delà de la revue, d'autres manières d'animer et de faire vivre notre communauté. Nous nous y emploierons et comptons sur vous pour nous solliciter, nous suggérer, nous provoquer si nécessaire.

Merci de votre fidélité !


Découvrez !

Cliquez-ici pour lire gratuitement notre revue en ligne.

Nouvelle revue Le Bridgeur

Réagissez !

Écrivez-nous à revue@lebridgeur.com ou via notre page Facebook .

Soutenez-nous !

En vous réabonnant :

  • Sur notre site www.lebridgeur.com.
  • Par téléphone : 01 42 96 25 50.
  • Par courrier en nous retournant le bulletin d’abonnement ci-dessous.
Bulletin d'abonnement
Jouez et Apprenez
Fermer
OU créez un compte > Cliquez ici !