Championnat d’Europe Ostende 2018 - Le bilan

Publié le 18 juin 2018

Le rideau vient de tomber sur d’exceptionnels championnats d’Europe à Ostende.

L’équipe de France seniors est championne d’Europe après avoir survolé l’épreuve. Ils étaient favoris et ils ont parfaitement relevé le défi. Bravo à Michel Abécassis, Guy Lasserre, Michel Lebel, Alain Lévy, Philippe Poizat et Philippe Soulet, à qui nous associons leur capitaine Éric Gautret.
Comme nous le félicitions de ce beau succès il répondit en souriant : «C’est plus facile de gagner une course avec une Formule 1 qu’une 2 CV) !»
La Suède est médaille d’argent, la Pologne médaille de bronze.

Photo de l'équipe Séniors à Ostende

En dames, les favorites l’ont aussi emporté : la Pologne. Bravo à cette jeune et sympathique équipe qui méritait cette consécration depuis longtemps et avait perdu sur le fil (dans les toutes dernières donnes) il y a deux ans. Suède et Norvège les accompagnent sur le podium.
Opération reconstruction à peine réussie pour la France : la huitième place est synonyme de qualification pour le prochain championnat du monde mais elle fut acquise dans la douleur à l’issue d’un championnat globalement assez mal joué et malheureux.

En open, nous aurons vécu un dernier match d’une intensité dramatique exceptionnelle. Quel scénario ! En s’asseyant contre l’Italie (qui luttait pour conserver sa huitième place) pour les seize dernières donnes, la Norvège de Boye Brogeland doit, pour être championne d’Europe, rattraper les quelques imp qui lui manquent pour dépasser Israël, opposée à la Hongrie à une table voisine.
Les deux premières donnes sont des donnes de chelem. La Norvège prend les deux de travers et se retrouve à – 24 imp après ces deux donnes. À mi-match, elle est encore à -21 imp mais Israël souffre aussi : -13 imp.
Sur chacune des donnes suivantes, Norvège et Israël grappillent point par point. Il reste une donne à jouer et le score est : -7 imp d’un côté, -3 imp de l’autre. La 528ème et dernière donne du championnat s’affiche :

Donne Open Ostende

À deux tables, la séquence démarre par 1 Pique (Ouest)-passe-passe… et on atteint 3 Sans-Atout en Nord-Sud. Entame à Pique. Un fakir pourrait duquer l’entame pour couper les communications mais comment imaginer que l’As de Cœur n’est pas dans la main de l’ouvreur ? Trois de chute pour l’Italie comme pour Israël. Aux deux autres tables, Est répond 1SA sur l’ouverture et ça se finit à une partielle. Israël perd 7 imp sur la donne, la Norvège en encaisse 8. Elle est championne d’Europe !
Derrière eux, c’est la Russie qui accroche à son cou la médaille de bronze.

Nous n’avons pas parlé de la France : on sait que notre équipe, championne en titre, a dû affronter deux défections pour raisons de santé : Jean-Christophe Quantin et François Combescure ont beaucoup manqué à leurs coéquipiers. La 12ème place finale est évidemment une grosse déception pour cette équipe d’amis, tous si talentueux. Douzièmes mais si près… 7 points de victoire seulement derrière l’Italie qui a, elle aussi, failli tout perdre sur la dernière donne. 7 PV, c’est un seul coup pris de travers dans un match, une impasse faite du mauvais côté sur un chelem. Si loin, si près.

Les retransmissions en direct sur BBO et la connaissance en ″live″ de l’évolution des scores dans tous les matchs permettent de vivre des moments exceptionnels. Quelle chance nous avons !

Jouez et Apprenez
Fermer
OU créez un compte > Cliquez ici !